La crèche de Kep

PREMIER PROJET Together :  CREATION D’UNE CRECHE SOLIDAIRE EDUCATIVE  A KEP AU CAMBODGE

Un jardin d’enfants est le premier pas vers le développement des facultés, on y apprend les premières notions de la vie en société : partage, respect de l’autre, gratuité de l’amitié. Comme le chêne est dans le gland planté en terre, l’homme est dans l’école, germe de personnalité. Le besoin d’un crêche est vital à Kep (Sud Cambodge près de la frontière du Vietnam) car il n’existe aucune structure similaire.  Les mères  partiellement libérées de leurs charges parentales peuvent  ainsi exercer une activité professionnelle rémunérée.

Pour un tout petit, tout est à faire, il doit apprendre à connaître tout ce qu’il l’entoure et en même temps apprendre à se connaître. Cette étape est longue mais elle est primordiale pour devenir un adulte « équilibré ». Le nouveau né vient au monde non pas comme une page blanche car il a déjà une histoire: l’histoire du désir de son père et de sa mère de devenir parents, l’histoire de sa vie foetale, l’histoire de sa naissance, l’histoire de sa rencontre avec sa mère, son père. Bien qu’il vient de naître le nouveau-né est déjà imprégné de son histoire singulière. Lorsqu’il arrive en crèche celui ci aura déjà quelques mois. Il sera alors important de savoir qui est ce bébé, ce qu’il a déjà vécu et comment il l’a vécu. Cette connaissance de l’enfant va permettre une réelle rencontre pour ensuite en l’absence de la maman prendre soin au mieux de celui-ci.